Menu

Quel est le prix d'une voiture d'occasion ?


Rédigé le Jeudi 28 Janvier 2021 à 10:31

Plus exactement, vous découvrirez dans cet article en détail, qu'est ce qui fait le prix d'une voiture d'occasion ?


Une 2cv vendue à 172.800 euros

Quel est le prix d'une voiture d'occasion ?
En 2016, aux enchères Artcurial du Salon Rétromobile, une 2cv a été vendue 172.800 euros.

En 2019, au garage Pyla Classic Cars, nos Méhari étaient déjà expertisées officiellement à plus de 27000 euros.

En 2020, nous avons vendu plusieurs Méhari restaurées à plus de 32.000 euros. 

En 2021, lors de ma promotion web d'une restauration de Méhari à 27.000 euros, je reçois 145 commentaires plus ou moins délicats (sur plus de 120.000 vues) à propos d'un prix jugé exorbitant.

Au garage, nous comprenons le schisme qui séparent ces personnes de nous.
- de notre côté, pragmatique et mathématique (Achat de la Méhari de base 5000 euros + 150 heures de main d'oeuvre à 75 euros TTC + 10000 euros de pièces neuves sur facture, nos marges déjà inclus dans ces prix, cela fait 26250 euros, il nous reste donc 3 % de marge de négociation environ.
- du côté des critiques, de l'émotion et de la nostalgie ; "c'est cher pour une cuvette en plastique" "mon grand père en a acheté une, cela ne vaut rien" "J'en ai trouvé une sur leboncoin à 16000" "je ne veux que des méhari à moins de 10000 euros" etc, etc, etc

Il est temps donc que nous posions des mots sur ces maux, afin de définir les bases d'une meilleure entente .... et surtout, écoute.

Qu'est ce qui fait le prix d'une automobile ? La mauvaise question !

Je pense que de prime abord, nous devons tous comprendre qu'il existe des prix pour une voiture (et pas qu'un seul). 

Un prix est un parti pris.

En effet, du point de vue du passionné nostalgique, sa voiture n'a pas de prix, il ne la vendra pour rien au monde ; pour l'assureur, il a un système de cotation lui permettant de définir le prix précis d'un véhicule même d'occasion ; pour une personne qui considère sa voiture comme un moyen de transport, le prix de son auto dépendra du contexte (je me souviens avoir vendu en urgence un dimanche soir une polo à une jeune demoiselle qui venait de trouver un travail le lundi suivant et qui était sans véhicule suite à un accident survenu le samedi soir ....). Par expérience, nous savons que les personnes qui ne sont pas dans le besoin vont plutôt négocier des avantages non matériels, passons sur la frustration qui est généré par l'envie de ceux qui n'ont plus les moyens de s'offrir une méhari flambant neuve et ne parlons que du prix de vente d'une véhicule d'un particulier qui n'est pas le même que le prix de vente du même véhicule par un professionnel (garantie, révision, charges, etc font la différence).

J'arrête là la litanie de cas, mais il en existe d'autres, nous avons tous un prix pour un véhicule et nous avons tous des raisons objectives et subjectives de définir ce prix. 

Laissez moi vous raconter une anecdote. J'ai roulé longtemps en R20, un véhicule que je connais bien. Mon directeur a décidé d'en faire rentrer 2 autres pour restauration et vente. Un jour, un Monsieur avancé en âge venu du Calvados a voyagé exprès pour non seulement acquérir l'une de nos R20 mais en plus a réinjecter 8000 euros en carrosserie peinture complète.

Plus de 13.000 euros une R20 ?

La raison ?

Une seule : c'était la voiture de son enfance, il ne la trouvait dans cette configuration nulle part en France et il venait d'apprendre être atteint d'une grave maladie et voulait passer ses derniers moments dans la madeleine de Proust de sa vie...

Ainsi, pour résumer et imager, un véhicule est proposé à un prix qui peut être :
  • Cher pour la personne dans le besoin qui trouvera des biais de dissonances cognitives pour justifier son manque dont l'importance peut être jugé généralement à son agressivité.
  • Juste pour le professionnel vendeur qui paye ses charges et les salaires de ses travailleurs
  • Pas un sujet pour la personne qui fait un achat coup de coeur ou qui n'a pas de problème d'argent
  • Exact, pour l'expert auto qui détermine après diagnostique la valeur du véhicule et l'assureur qui se base sur ce document pour rembourser le cas échéant.
 
Mais une chose est sûr, chaque prix se respecte et aucune de ces personnes n'a "raison" ou "tord", un prix étant l'expression d'un biais.

A la lorgnette de son moteur, vous comprendrez mal le prix de ce véhicule ...
A la lorgnette de son moteur, vous comprendrez mal le prix de ce véhicule ...
Donc, quand, nous, Pyla Classic Cars, vendons un véhicule à un certain prix, ce tarif nous semble juste et suffisant pour payer nos  charges  et faire une marge inhérente à tout travail d'entreprise.

En face de nous, nous avons tous les profils :
  • Le passionné qui attend son coup de coeur
  • Le touriste qui n'acheta jamais
  • L'acheteur en quête
  • Le professionnel
  • L'amateur
  • etc
Nous le savons et acceptons donc qu'un bon nombre d'entre vous trouve le prix cher puisqu'ils ont leur biais et cela se respecte.

Nos publications visent surtout 2 publics qui pour nous sont importants :
1- Les acquéreurs potentiels
2- Les passionnés avec qui nous aimons partager notre travail

C'est particulièrement pour eux que nous communiquons  en général, cet article exceptionnellement aujourd'hui est écrit pour tous.

 

CONCLUSION

Rien n'est trop cher, rien n'est bradé, ce n'est qu'une question d'angle.